En situation de Voyage Autonome ou bien lors d'une activité de micro aventure, la première action à entreprendre est l’inventaire des ressources disponibles. Vous ferez l’inventaire dans votre équipement de tout ce qui peut être utile afin de réaliser le triptyque de base et qu’elle utilisation vous pouvez en faire en détournant parfois leur première utilité. 

  • L'eau
  • La chaleur et/ ou un Abris
  • L'alimentation

Les besoins en eau de notre organisme est le tout premier élément de base de notre triptyque de sécurité. Cette première place dans l’ordre de nos priorités est totalement indépendante du contexte climatique et géographique, l’eau est essentielle au fonctionnement de notre corps. La nourriture pourrait dans la plupart des cas se placer en seconde place, néanmoins une analyse rigoureuse et précise de la situation permet d’ordonnancer nos trois éléments de sécurité, l’eau, la nourriture et l’abri. Par exemple les terrains froids ou des conditions climatiques déplorables peuvent en modifier l’ordre, l’abri pourra être privilégié à la nourriture. 


La Gestion des ressources

L'art du  feu

Votre capacité à vous protéger du froid sera prépondérante dans le confort et l’efficacité du bivouac. Au-delà d’assurer votre survie en situation critique, l’art du feu est à maîtriser pour combler vos besoins fondamentaux. Sa chaleur et son confort apporteront des sentiments de sécurité et d’apaisement propices à la réflexion...

Gestion de l'eau

Le triptyque de base en matière de sécurité et de survie est un abri, du feu et de l’eau. Cette dernière correspond à l’un de vos besoins le plus urgent en situation d’effort car vous pouvez vous passer de nourriture pendant quelques jours, mais vous ne pourrez pas rester longtemps sans eau et cela même en région froide...

Prévoir son alimentation

Jamais sur le pouce, vous ne bâclerez les pauses repas, une personne reposée, hydratée et nourrie sera moins sensible à la fatigue et aux conditions climatiques. Cependant la notion de repas en activité est très subjective, Il ne s'agit pas de faire un gueuleton à la pause mais bien d’apporter le nécessaire à votre corps...

 

Prévoir son alimentation

On a souvent tendance à penser que la chasse est la meilleure approche pour collecter de la nourriture car cela induit de la viande (protéine) et une substantielle quantité d’apport nutritionnel. Sauf qu’en réalité si vous êtes manque d’énergie autant déjà économiser et conserver celles que vous possédez...

 

Prévoir son alimentation

Dans la recherche de nourriture animale, l’ordre est simple, du plus petit au plus grand, car ils sont plus abondants, plus faciles à attraper et à préparer et surtout moins dangereux à capturer. Il possible de manger toutes les espèces animales, qu’elles soient à plumes, à poils ou avec des écailles...

 

Prévoir son alimentation

Les bords de mers et les rivages rocheux sont des réservoirs à gastropodes et mollusques, ils peuplent généralement les cuvettes d’eau peu profondes. Si vous tombez sur une colonie de moules ou d’arapèdes, prévoyez pour la récolte un couteau car ils sont fixés fermement aux rochers. Ces coquillages sont présents ...

 

Prévoir son alimentation

Toutes les plantes quelques soit les régions du monde contiennent de l’eau, grâce à un effet de condensation vous pouvez recueillir l’humidité du sol et des végétaux. Sa fabrication nécessite certains matériaux et un peu de temps pour le processus se fasse, habituellement il faut environ 24 heures pour obtenir 0,5 à 1 litre d’eau...

 

Les Derniers Articles

Les catégories