La France ce pays où le soleil ne se couche jamais !

les territoires oubliés de la France

Des terres immenses au delà de l'Europe


 

Il suffit de taper sur un moteur de recherche les 6 lettres que composent le mot France pour qu’une multitude de clichés, de stéréotypes ou de locutions convenues s’affichent. On ne compte pas non plus le nombre d’articles des presses étrangères laissant leurs plumes à la satire d'un pays qu'ils ne connaissent pas vraiment. Ce French-bashing multipliant les amalgames et les raccourcis sur la France l’assimilant à un petit lopin de terre perdu dans un monde immense ignore que seulement 5% son territoire se trouve en Europe.

 

Nous connaissons bien les îles Wallis et Futuna, la Polynésie française ou la Guyane mais que savons-nous des 11 Millions autres Km² de notre territoire, c’est-à-dire une surface totale supérieure à celle de la Chine ?

 

Débutons notre voyage au Sud Est de l’Hexagone par les Terres Australes et Antarctiques Française. Cette collectivité d’outre-mer formée par l’archipel de Crozet, l’archipel des Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Eparses constituent à elles seule une zone économique de plus de 300 000 km² riches en ressources marines, qui contribue à donner à la France la deuxième emprise maritime au monde après les Etats-Unis. Il faut rajouter à cette richesse une exceptionnelle biodiversité animale que peu d’endroit possède permettant aux chercheurs de continuer à mener des travaux essentiels pour la connaissance et la protection des espèces : manchot empereur, grand albatros, manchot royal, éléphant de mer, otarie d’Amsterdam, pétrel géant, skua, gorfous, sternes…

 

A côté de Madagascar nous pouvons trouver les îles Eparses un ensemble de cinq territoires, Bassas da India, Europa, Juan de Nova, Glorieuses et Tromelin qui situées dans le canal du Mozambique se révèlent être une colossale réserve de pétrole sous-marine.

  

Plus au sud sur les terres glacées de l’Antarctiques, la terre Adélie découverte par le navigateur Jules Dumont d’Urville en 1840 représente une part de tarte avec 430 000 Km² soit un territoire supérieur à celui de l’Allemagne faisant frontière avec l’Australie sur plusieurs milliers de Km.

 


Afin d'étendre sa reconnaissance et sa notoriété à l’échelle mondiale, la collectivité des T.A.A.F s'engage en faveur de son inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO

 

Cette fois-ci naviguons à l’ouest de l’hexagone dans les eaux chaudes des Caraïbes jusqu’au canal de Panama. Bien avant sa construction dans les années 1840, un pyrénéen Léon Uthurburu originaire du village de « Barcus » et négociant de métier avait fait fortune dans cette nouvelle République équatoriale. En prise entre deux belligérants, ruinés par leurs affrontements sans fin, notre basque fin diplomate proposa de financer le Général Flores favoris de l’affrontement en échange de quelques îles sans intérêts… les îles Galápagos.

Heureux de cette acquisition, le négociant  écrit une longue lettre au quai d’Orsay dans l’espoir de revendre l’île à la France avec pour seul argument la possibilité de percer un canal permettant  de relier plus directement "les colonies antillaises de l'Atlantique à celle de Tahiti dans le Pacifique". Le ministre de l’époque considérant la proposition sans intérêt refusa l’offre…40 ans plus tard le canal de Panama fut percé. A sa mort Léon Uthurburu sans enfant légua a son village d’origine son île.

 

La liste de possessions françaises dispersées sur le globe reste longue, on peut encore citer Clipperton, Chesterfield, Mayotte, Saint Paul…ce qui place la France indéniablement parmi les nations les plus influentes. Elle est avec les états unis et l’Angleterre l’un des trois états souverains avec une vraie présence planétaire.

 

Articles associés


l' attention involontaire
les voyageurs autonomes
les derniers aventuriers

Écrire commentaire

Commentaires : 0