Carnets de rencontres

Interviews et rencontres

Randonnée, voyage autonome...les rencontres sont nombreuses

Nombreuses sont les rencontres, provoquées ou fortuites, elles sont parfois instructives ou marquantes, c'est de celles là dont j'aimerais vous parler.

 


Découvrir les interviews et les rencontres

guide du voyageur autonome
Denis, expert en survie
guide du voyageur autonome
Kahramon, guide en Ouzbékistan
guide du voyageur autonome
Lionel, 15 ans de voyage
Serge Razafindrabe, guide de Madagascar
Serge Razafindrabe, guide de Madagascar
guide du voyageur autonome
Hamid KASSIE, Guide culturel à Addis-Abeba
guide du voyageur autonome
Gildas, passionné de nature
guide du voyageur autonome
Palden Tamang, guide au Népal


MADAGASCAR

Hamid KASSIE

L’Ethiopie appartient à deux mondes, un naturel empreint d’authenticité et d’ancestralité et celui fabriqué de la main de l’homme et pour l’homme, un antique et un moderne. Pendant deux cents ans ces mondes sont entrés en collision et les derniers bastions des vielles traditions ont réussi à perdurer. La vallée du grand rift Est-africain réputée pour avoir été le berceau de notre espèce a également offert à l’Ethiopie ses hauts plateaux très peuplés, un véritable refuge d’une biodiversité animale et végétale dans un savant mélange avec une agriculture naturelle depuis 10 000 ans.

 

Quel fut sans doute la stupeur de Kaldi, lorsqu’il surprit ses chèvres exécuter un ballet dès plus étrange dans les plaines verdoyantes des hauts plateaux de l’Abyssinie. Ce jour-là dans la région de Kaffa une ancienne province du sud-ouest de l’actuelle Ethiopie...

Lire la suite et accès à l’interview…


Ouzbékistan

Kahramon Tashtemirov

Lorsque Ibn Battuta descendit de la caravane et posa son pied à terre, il ne vit ni murailles ni portes, seulement des palais majestueux et des monuments considérables.  Samarcande, ville de jardins et d’ingénieries ouvrit ses bras généreusement au voyageur.  

 

"Je me dirigeai vers la ville de Samarcande, une des plus grande, des plus belle et des plus magnifique cité du monde"

L’Ouzbékistan est un non seulement un carrefour de civilisations, héritage des plus grands empires d’Alexandre le Grand, Gengis Khan, Tamerlan à celui des tsars. Mais il est aussi une place centrale lié indélébilement à la route de la soie parmi les grands aventuriers-voyageur comme Ibn BATTUTA et la Famille POLO. On ne peut parler de l’Ouzbékistan sans parler de Samarcande, Boukhara et Khiva, trois villes classées au patrimoine mondial de l’Unesco

Lire la suite et accès à l’interview…


guide du voyageur autonome

Palden Tamang

Selon la légende, un beau jour de 1852, un fonctionnaire du service géodésique de l' Inde à New Delhi fit irruption dans le bureau de son supérieur hiérarchique en s'écriant: "Monsieur, j'ai découvert la plus haute montagne du monde ! "

 

En réalité, cette découverte résultait du laborieux collationnement de relevés gribouillés de calculs trigonométriques effectués sur le terrain. A cette époque et durant encore presque un siècle, le Népal était fermé aux européens, et l'on pouvait calculer la hauteur des ses plus hauts sommets qu'à partir des contreforts de l'Inde, situés à 150 kilomètres de là. Il fallait transporter, attaché à des perches soutenues par deux hommes, tout le lourd matériel du géomètre. Les mesures prises alors étaient d'une exactitude remarquable...

 

Lire la suite et accès à l’interview…



guide du voyageur autonome

Lionel CIECIURA

Qui aurait cru que je rencontrerais au détour d'une publication numérique un voyageur au long cours. Car oui, la seule personne qui à ma connaissance partit si longtemps en voyage n'est autre qu’Ulysse et son odyssée de 10 ans ! Ainsi Lionel CIECIURA  après avoir frôlé la mort en 1988 partit découvrir la vie et sa vie à travers un long voyage de quinze années multipliant les pays et les aventures aussi étonnantes les unes que les autres.

j'ai trouvé le bonheur et une vraie richesse !

Je vous invite a découvrir un personnage qui échappa à un accident d'avion en Indonésie,  à une attaque à main armée au Cambodge, négocia un contrat de trois millions de dollars en Inde et joua dans un film de guerre au Vietnam, Lire la suite et accès à l’interview…


guide du voyageur autonome

Gildas Piquet-Friboulet, 

J'ai eu le plaisir d'interviewer Gildas, un passionné de nature en recherche constante d'authenticité. Si vous le croisiez en plein Paris, vous pourriez l'apercevoir à la terrasse d'un café ou accroché à son smartphone, ce chef d'entreprise de 42 ans marié depuis 20 ans et heureux père de 2 grands enfants, gravite dans l'univers des start-up, du e-commerce, des objets connectés et du web en général.

 Gildas est un homme moderne et porté sur l’avenir !

Mais voilà ! Comme le dit si bien ce proverbe Artois « Quand on regarde quel qu’un on n’en voit que la moitié » À bien regarder on imagine facilement Gildas en pleine nature, allumer un feu par friction, travailler la pierre et le cuir, cueillir des plantes et des baies pour se nourrir. 

Lire la suite et accès à l’interview…


guide du voyageur autonome

En 2014, j’ai eu l’occasion de rencontrer  Denis et Nadia TRIBAUDEAU, référents et spécialistes dans le domaine de la « survie ». Pour la petite histoire, j’avais décidé de me mettre en condition réelle et observer mes réactions en situation de survie durant 5 jours en version nomade et totalement autonome.

 

Pas d’eau, pas de nourritures et pas d’abris

 

Je garde un très bon souvenir du stage pour plusieurs raisons : La sympathie et l’esprit positif transmis par l’équipe est remarquable car au-delà de leurs compétences  il y’ a un côté intimiste et un vrai plaisir à vivre cette expérience. Pour être clair dans mes propos, on est loin des stages paramilitaires où on a l’impression de se préparer à la fin du monde. Lire la suite et accès à l’interview…


guide du voyageur autonome

Articles associés


Autres terrains
Communiquer avec les autres

Écrire commentaire

Commentaires : 0