Se fixer des objectifs

se fixer des objectifs POUR MIEUX POUR PRÉPARER SON VOYAGE

Il s’agit de la première phase, on appelle «Objectif de l’activité» le thème premier, il peut être sportif, éducatif, scientifique ou touristique. Elle semble évidente, mais lors de son élaboration, vous circonscrirez par exemple le pays, la région, le terrain et les zones qui correspondent aux objectifs de votre activité. Vous définirez aussi vos limites physiques, organisationnelles et financières. Cette démarche permettra de constituer un «Road Book», un cahier des charges Pour cela nous utiliserons une méthode de Programmation Neurolinguistique :

 


Utilisez la méthode S.M.AR.T

  La méthode S.M.A.R.T souvent utilisée dans le monde de l’entreprise et du commerce, c’est un acronyme mémo-technique de:

 

objectif SMART

 

 L’application des cinq critères est très large, ils permettront de définir un cadre dans lequel vous aurez la possibilité par un questionnement de vérifier sa faisabilité et d’auto critiquer vos choix en adéquation avec vos désirs et le bon sens.

  • S.             Spécifique.

Vos définissez les actions à entreprendre. Pour vous aider, certaines questions de cette liste non exhaustive ci-dessous pourront vous donner une ébauche de cette étape. Pourquoi j’ai choisi cette activité? Que dois-je faire pour la réussir? De quels renseignements ai-je besoin ? Quelles ressources ou informations pourront m’aider ? Quels sont mes obstacles (financier, physique, organisationnel…) ?

  • M.            Mesurable.

Il y a une différence entre « Je veux faire de la randonnée en Irlande dans le comté du Kerry » et « Je veux réaliser les 5 premières étapes du Kerry Way d’une distance totale de 120 km en 6 jours ». Dans cette étape, on introduit le côté mesurable de l’action à mener en fonction des individus avec une notion de calcul, de temps et de progression.

  • A.             Atteignable

Fixez-vous une activité que vous pouvez réussir, soit car vous avez déjà mené à bien une activité similaire soit car vous avez mis en place un programme d’entraînement et de formation pour la réussir. Un objectif atteignable n’est pas forcément facile à faire mais il n’est pas illusoire. Dans tous les cas vous définirez votre objectif à atteindre, le but étant de  conforter l’étape  « Spécifique » en définissant les contraintes et les limites.

  • R.            Réaliste

Etre réaliste sur l’activité passe d’une part par les chances de réussite mais aussi par l’acceptation de l’effort à fournir.

 

Exemple: «J’ai toujours rêvé de traverser à pied l’Amazonie en solitaire et plusieurs personnes ont déjà réussie cet exploit. Elles ont fait preuve de courage, de force et d’intelligence et j’en suis impressionné. Est-ce que je dispose des mêmes atouts pour  réussir? Je suis capable de réaliser un long trek, me débrouiller seul face à la nature, je connais des techniques de survie et de secourisme me permettant de faire face à des situations improbables, mais je ne tiendrai pas un jour dans un environnement aussi hostile! Il serait certainement possible avec un long programme d’entraînement, en consultant des spécialistes de penser à pourvoir réussir cette aventure. Mais je n’en ai pas le temps et l’envie. Cette aventure est au-delà de ma réalité».

  • T.             Temporel

D’ une manière générale, il est préférable de se fixer un calendrier pour collecter les différentes informations, se préparer physiquement…

 

 

Nicolas MATHIEU, extrait du "Guide du voyageur autonome"

 

Articles associés


L’étude de terrain
Établir un itinéraire

Écrire commentaire

Commentaires: 0